Nouveautés 2012


Vie de la maison.

Remise en état en 2011, cette maison de L'outre inoccupée depuis 20 ans retrouve vie. Le local est chauffé au bois. Cet hiver nous avons continué l'abattage de la coupe de bois en forêt de Domnaiche : débités, sortis au tracteur, les gros morceaux seront sciés cet hiver et tout le bois mort qui faisait partie du lot à été coupé et rangé. Les branches ont servi à faire les fagots qui iront chauffer le four à pain.

 

Collaboration intergénérationnelle avec les Potes des 7 Lieux.

Pendant les vacances scolaires, nous recevons les enfants depuis plusieurs années, une à deux heures : cuisson d'une tarte Tatin dans la cuisinière à bois, fabrication de ronds catalans en osier, des chapeaux d'indiens en joncs et en laine, ponçage des jeux en bois fabriqués à l'atelier menuiserie, tissage… Même les garçons peuvent apprendre à tricoter et repartent contents de leurs exploits. Les deux associations ont officialisé ces apports mutuels qui sont riches pour les participants et ont écrit une convention.

 

Recherche de nouveaux savoir-faire.

Depuis un an tous les ateliers ont innové. Pour le nettoyage de la maison, nous avons rebouché les trous avec du crépis à la chaux.

En vannerie 6 personnes ont appris les techniques du panier périgourdin avec Philippe Guérinel, artisan vannier en Dordogne, puis le panier « manouche » ovale tout en osier avec un maître vannier bénévole de Couéron. Nous maîtrisons maintenant les différentes techniques de torches et de trocannes et l'utilisation de l'osier sec retrempé est plus facile à utiliser pour la fabrication des grandes structures. Nous avons planté de nouvelles variétés d'osiers données par M. et Mme Efti, producteurs au Gué Droit (Saché) à Villaines les Rochers.

Le rempaillage des chaises se fait avec des tissus de récupération, vieux draps, vieux rideaux, du jonc récolté dans les alentours et de la paille des marais, selon les techniques habituelles. Simples d'utilisation, le confort et l'esthétique sont garantis. Nous recherchons des dessins de cannages anciens et nous les reproduisons sur les des chaises remises en état.

Pour l'art du fil et de la laine, nous continuons nos découvertes : fabriquer des liens avec une « lucette », des ceintures ou des bandeaux avec un peigne en bois, avec des cartes, tresser à 5 ou 7 brins, tricoter des bonnets et des bérets, du tissage avec un métier gallois. Actuellement nous nous essayons au hooked rug (technique de tapis américaine). Mais nous avons encore beaucoup à découvrir.