Vannerie : réalisation d'une cabane en osier

 

Madame LUCAS Annie Claude

06 82 20 86 86

tatieclaude@free.fr                        lamaisondelaruralite@hotmail.fr

 

 

Bonjour, je suis vannier amateur depuis quelques années. J'ai un jardin grand, très grand, alors quoi de plus facile que de m'amuser à créer des formes en osier vivant. Ça plait alors j'essaime dans les jardins d'amis, d'amis d'amis …

Chaque cabane est l'occasion de transmettre les techniques aux amateurs.
Vous trouverez des stages d'osier vivant sur le site de notre association de vannier : lamaisondelaruralite@hotmail à Sion Les Mines 44590.

 

Réussir sa cabane en osier vivant

J'utilise de l osier noir de vilaine ou de l'américana qui ont une bonne reprise et ne font pas de rejets.

 

Le matériel pour une cabane de 1,5 m de diamètre  et environ 1,70 m de hauteur :  

 

  • Un bâton   1 m
  • Un petit rectangle de bois de 5 cm de largeur.
  • De la ficelle pas trop fine si possible sisal
  • Une bobine de lien de jardin et 1 mètre de fil de fer de jardin
  • Une pince coupante
  • Un bon sécateur
  • Une bêche
  • Une botte de 130 tiges  d'osier  de 2,40 m de long

 

   

Plantation :

Épointez les tiges d'osier.

Vous allez planter 4 osiers l'un à côte de l'autre puis laisser un espace de  5 cm (le morceau de bois préparé).

Enfoncez les osiers de 20 cm (la profondeur de la bêche)

Continuez jusqu'à l'autre côté de la porte, où vous finissez par 4 osiers.

À ce stade, j'arrose un peu, je vais boire un café avant d'attaquer le tressage.

 

 

Le tressage

Je coupe 100 brins de liens de jardin de 10 cm de long. Je les mets dans un petit sac attaché à ma ceinture.

Je me mets à gauche de la porte. (à droite si vous êtes gaucher)

Je laisse les 2 premiers osiers. Ils serviront pour la porte.

Je prends les 2 osiers suivants et je les croise sur les 2 osiers de l'autre côte du petit espace

    *  *  *  *        *  *  *  *        *  *  *  *      *  *  *  * ( porte)

                                 10 9        8 7  6  5      4  3   2 1

Donc les 3/4 sur  5/6,   les osiers 7/8 sur 9/10  ainsi de suite jusqu'à l'autre côté de la porte où je laisse les 2 derniers osiers pour la porte.

Je lie avec un brin de lien de jardin chaque croisement.

À l'étage 1 tous mes osiers ont été croisés ceux de droite sur ceux de gauche. Vérifiez.

À l'étage 2 je croise ceux de gauche sur ceux de droite, donc ceux qui sont derrière au premier étage  sont dessus au deuxième étage. Vérifiez les osiers dessus vont vers la droite.

Au deuxième étage, les osiers 1/2 et 103/104  de la porte entrent en jeu, ne fermez pas la porte.

Continuez le troisième étage, vérifiez que les liens soient tous au même niveau par rapport au sol (ou à l'œil si le sol n'est pas plan).

Au niveau du troisième étage, je passe une ficelle  autour de la cabane et je serre légèrement pour arrondir et commencer à refermer la cabane.

Les losanges formés par les osiers diminuent d'étage en étage.

C'est au quatrième étage  que je ferme le haut de la porte.

Le tressage continue. Deux étages et  je passe une ficelle, je serre un peu plus pour mettre en forme  le dôme de la cabane, je resserre la ficelle du bas.

Vous pouvez sans crainte enlever les liens du bas pour les réutiliser au-dessus .

 

 

C'est un peu long, mais vous vous approchez de la fin

Je continue à tresser. C'est ce qui fera que votre cabane sera plus jolie que celle des voisins !!!!

J'utilise sur les trois derniers rangs des liens de ficelles en sisal que je laisse en place.

On ferme.

Attrapez les têtes d'osiers, serrez avec une ficelle tout en vrillant pour donner un mouvement et ouvrir le toupet. Ensuite, liez avec un fil de fer.  Ne serrez pas trop les osiers sont vivants !!!!   Enroulez un osier pour cacher le fil de fer. Si vous savez faites un oeil en haut de la porte .

Remettez l'herbe en place, ou planter un couvre sol ou des graminées.

Arrosez , arrosez …. Toute la première année et la deuxième si sécheresse.